INFOS ET ACTUALITES

Suicide et professionnels de santé : le poids des chiffres

par .

    Précédent Suivant

Stress, souffrance, vulnérabilité, épuisement, burn-out, suicide... depuis des années maintenant ces termes impactent dangereusement les professionnels de santé. Alors qu'ils vivent des conditions de travail déliquescentes, ils n'ont de cesse de les dénoncer et d'espérer des améliorations concrètes qui influeront positivement sur leur qualité de vie au travail en chute libre. L'association Soins aux Professionnels de Santé (SPS) dévoile aujourd'hui les résultats d'une nouvelle étude sur le thème "Suicide et professionnels de santé". Les chiffres sont bien là : un quart des soignants interrogés ont déjà eu des idées suicidaires du fait de leur travail au cours de leur carrière. Au-delà du constat, reste la question des ressources disponibles et des actions concrètes à mener ; actions que l'association SPS souhaitent mettre en oeuvre au plus tôt face à cet enjeu de santé publique, véritable "urgence sanitaire", que constitue la souffrance des soignants. 

soignants hôpital souffrance

Au-delà des paroles et autres annonces et missions, les professionnels de santé veulent des actes pour prendre en compte la souffrance au travail et éviter ainsi les gestes désespérés...

Les soignants sont vulnérables et leur moral est au plus bas. Le contexte est de plus en plus dur quand il n'est pas dramatique : dégradation des conditions de travail, valeurs soignantes piétinées, pénibilité non reconnue, burn-out, suicides... sans parler des grilles salariales peu conformes au niveau de responsabilité des infirmiers et de la réingénierie des diplômes de spécialités en stand-by... Les témoignages et autres enquêtes sur le sujet se succèdent et en attestent. Déjà, en 2015, la première étude menée par l'association SPS visait à évaluer la souffrance psychologique des professionnels de santé, en particulier les addictions à l'alcool, aux anxiolytiques et psychotropes. La deuxième étude, effectuée en 2016, évaluait la connaissance qu'ont les soignants des structures ou associations susceptibles de les soutenir en cas de souffrance psychologique, mais aussi d'identifier leurs attentes en termes d'aides, de services et d'interlocuteurs.

L’épuisement professionnel des soignants est une maladie de l’âme en deuil de son idéal.

Cette nouvelle étude "Suicide et professionnels de santé" qui a mobilisé quelque 700 répondants1 - médecins, pharmaciens, infirmiers, aides-soignants, salariés comme libéraux - démontre et confirme le besoin urgent de ressources dédiées pour aider, accompagner et prendre en charge les professionnels de santé en souffrance psychologique a souligné le Dr Éric Henry, président de l'association Soins aux Professionnels de la Santé. En effet, il ressort qu'au cours de leur carrière...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)