MODES D'EXERCICE

Le suicide des professionnels de santé : jusqu’où ira-t-on ?

    Suivant

Après l’onde de choc et de consternation qui a suivi le suicide par défenestration du Professeur Jean-Louis Megnien, brillant cardiologue de l’Hôpital Pompidou à Paris en décembre 2015, le milieu de la santé français connaît une vague de suicides sans précédent depuis 2016 et dernièrement cinq passages à l’acte d’infirmiers, jetant sur la place publique avec violence et consternation les défaillances de plus en plus décriées de notre système public hospitalier.

dépression tristesse suicide

La recherche de rentabilité, de rationalisation et d’objectivation obligeant à bouleverser la gouvernance des hôpitaux a profondément dégradé l’ensemble des relations humaines au sein des établissements.

Quand ceux qui constituent l’un des derniers liens sociaux collectifs et portent avec conviction et dévouement le système de santé d’une population entière se retrouvent profondément atteints dans leur éthique et leurs conditions de travail, c’est toute une démocratie qui souffre, au-delà de chaque drame personnel. La France accuse un retard incontestable quant à l’étude de la souffrance au travail des professionnels de santé qu’il convient de combler de toute urgence.

Aux termes de nombreuses études internationales dont le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé, le suicide serait évitable. Il toucherait majoritairement des populations fragilisées ou marginalisées. L’office national du suicide français dans son dernier rapport de février 2016 démontre le lien fort entre le suicide et le chômage. L’actualité sur le suicide des agriculteurs en France démontre encore si besoin était l’origine psychosociale du suicide et le lien entre la situation économique et le droit à l’existence que chaque individu s’octroie sous le poids du système. Quelle est la nature du choix face à la survie et en a-t-on vraiment un ? Pour autant, les grands absents du débat public sont les agents publics, notamment ceux appartenant aux fonctions dites régaliennes de l’Etat (Police, Armée, Education nationale, Justice) et surtout à la fonction publique hospitalière dans sa globalité.

La France accuse un retard incontestable quant à l’étude de la souffrance au travail des professionnels de santé qu’il convient de combler de toute urgence. Sur ce point, il convient de souligner que l’Observatoire national du Suicide n’a été créé qu’en 2013 en France : il n’a aucune indépendance juridique puisque la ministre de la Santé le préside, il est une émanation du ministère de la Santé. Il n’existe en conséquence aucune enquête...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

590 commentaires

#2

« La France accuse un retard incontestable quant à l’étude de la souffrance au travail des professionnels de santé qu’il convient de combler de toute urgence »

la phrase typique de ceux qui ne cherchent pas... pourtant il y en a des études...suffit de cherche un peu ;) (ne pas savoir c'est excusable, ne pas chercher c'est autre chose ! )

http://evrest.alamarge.org/_docs/fckeditor/file/Outils%20Evrest/Rapports%20par%20PCS%202014/431F%20INFIRMIERS%20EN%20SOINS%20GENERAUX%202012-2013.pdf

http://evrest.alamarge.org/_docs/fckeditor/file/Outils%20Evrest/Rapports%20par%20PCS%202014/525D%20+%20526A%20AIDES%20SOIGNANTS%202012-2013.pdf

http://evrest.alamarge.org/_docs/fckeditor/file/Outils%20Evrest/Rapports%20par%20PCS%202013/431F%20INFIRMIERS%20EN%20SOINS%20GENERAUX%202011-2012.pdf

http://evrest.alamarge.org/_docs/fckeditor/file/Outils%20Evrest/Rapports%20par%20PCS%202013/526A%20AIDES%20SOIGNANTS%202011-2012.pdf

binoute1

Avatar de l'utilisateur

590 commentaires

#1

AT

il me semblait pour 1 des 5 suicides, il y a eu reconnaissance en accident du travail.
Que dit la jurisprudence dans les autres emplois ? Les policiers, les gendarmes ? les banquiers ?

(chez Orange, le procès est en cours il me semble)