INFOS ET ACTUALITES

Edito - "L’urgence est de soutenir les professionnels courageux qui consacrent leurs vies à nos aînés"

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

A partir de 2030, on prévoit 40 000 personnes âgées dépendantes de plus par an ! Afin de pouvoir parer à ce "papy boom", un rapport sur le grand âge et l’autonomie a été dernièrement remis au gouvernement par le haut fonctionnaire Dominique Libault. Parmi les 175 propositions, on note une revalorisation des métiers associés, une hausse des effectifs, un renforcement de la prévention et du maintien à domicile…

L’urgence est de soutenir les professionnels courageux qui consacrent leurs vies à nos aînés

Les métiers du grand âge doivent monter en compétences avec des revalorisations salariales et des perspectives de carrières diversifiées, selon Agnès Buzyn.

Les plus de 65 ans risquent d’être plus nombreux que les moins de 20 ans en France en 2030. Les 85 ans et plus vont voir leur nombre augmenter de manière exponentielle passant de 1,8 million actuellement à 2,6 millions en 2030, selon les projections de l’Insee ! Face à cette évolution, les structures sont insuffisantes pour ne pas dire déjà à bout de souffle. Personnels en burn out, peu rémunérés, établissements parfois vétustes et souvent bondés… le rapport Libault sur le grand âge remis récemment au gouvernement fait le point et montre une triste réalité que l’on connait déjà. Il y a manifestement urgence à agir et le texte ambitieux liste pas moins de 175 mesures pour redresser la situation.

Moi j’envisage une résidence autonomie. J’aurais ma propre pièce, si je veux, je pourrais aller au restaurant. Je pourrais recevoir mes enfants et mes amis, c’est un milieu protégé, il y a une infirmière si besoin, peut-être que je m’y rendrais dans quelques années - femme de 82 ans 

Premier paradoxe : les Français veulent rester chez eux, mais finissent en EhpadLe nombre de personnes âgées dépendantes pourraient presque doubler d’ici à 2050, la priorité doit donc être donnée à l’accompagnement à domicile, une solution plébiscitée par la population. En effet, les français souhaitent massivement rester chez eux, souligne Marie-Anne Montchamp, présidente la Caisse Nationale de Solidarités pour l’Autonomie (CNSA). Seulement le maintien à...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)