AU COEUR DU METIER

De l'intérêt de l'hypnose pour un état nauséeux lié à la chimiothérapie

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Comme cela a été rappelé précédemment, l’hypnose, étant classée dans les méthodes psychocorporelles, s’inscrit naturellement dans le champ de compétence propre de l’infirmière, et ce après avoir suivi une formation adaptée. Voici donc, en toute logique, une vignette clinique qui va mettre en évidence son apport dans la prise en charge des nausées dans le cadre d’un traitement de chimiothérapie.

De l'intérêt de l'hypnose pour un état nauséeux lié à la chimiothérapie

Sous chimiothérapie, l'état nauséeux d'Henri ne cède pas, impactant énormément sa qualité de vie à domicile. Une approche par l'hypnose va être tentée par l'infirmier libéral.

C’est lors d’une visite en fin de journée, pendant un soin technique (branchement de l’alimentation parentérale), que je vais engager la conversation vers une approche de l’hypnose. Depuis quelques jours, alors que les traitements sont prescrits et administrés, Henri est au plus mal, les nausées sont fortes, l’hypersalivation l’empêche même de parler. Il garde en effet dans la bouche une salive importante et crache régulièrement…Une nouvelle fois, il me dit que les traitements ne servent à rien, ils ne sont pas efficaces, existe-t-il seulement quelque chose qui pourrait le soulager… quelque chose d’efficace ? Je lui demande alors s’il a déjà envisagé un traitement, autre que médicamenteux, qui pourrait, peut-être, lui apporter un répit nauséeux et par là même un peu de repos.

Si vous avez une solution miracle, je veux bien !

Non, la solution miracle je ne l’ai pas. Cependant, je peux vous proposer une séance d’hypnose qui pourrait vous permettre de réduire vos nausées et sans doute vous apporter un mieux-être.Pas de réponse du patient. Je poursuis mon soin, termine et prend congé, à demain bonne nuit…. Le lendemain, alors que je suis en repos, Henri me téléphone et me dit qu’il a discuté avec sa femme et sa fille de la possibilité de faire une séance d’hypnose… je veux bien essayer,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)